Le soleil d'une autre vie

Par baliretro | Le 19/04/2020 | Commentaires (0) | Le blog du Bali rétro

Bali rétro - Joseph Jeanmart
A l'opposé d'un coucher de soleil...

Ce matin la, j'ai tout compris de l'importance et la force d'un lever de soleil quand, sans aucune exception, sans concession, tous les éléments sont réunis.
Je voulais le meilleur dans ma nuit. De tout, je voulais plus, au moins.
Il était quatre heure du mat' et j'étais déjà dehors avec un café tout aussi fort que mon espoir d'un moment unique. Je cherchais les étoiles entre les nuages. Assez de points lumineux, brillants indices, apparaissaient pour que j'ose la balade dans les rizières. J'avais déjà préparé du thé dans un Thermos et des biscuits, du cinq étoiles en plus de toutes celles du ciel. Parce que c'est ça mon cinq étoiles plus pour un possible moment.

J'espérais le meilleur d'un matin pour les photos d'un des plus beaux lever de soleil possibles à Bali... Je le voulais vraiment.
Il a été sublime, irréel et assez vrai pour penser que toute la beauté et la force du monde ne peuvent apparaître que si l'on part à leur rencontre où que l'on soit, au delà de toute frontière et bien plus loin que tous les constats et les a priori.

Ma route nocturne à moto vers les rizières était solaire déjà, je ne me sentais pas seul, un tout m'accompagnait, une réelle et belle force vers l'aube d'un nouveau jour.

Lentement dans les rizières, le soleil s'est levé en illuminant la rosée des feuilles et des grains de riz. Ses premières lueurs ont également inondé et irradié mon corps d'une incroyable énergie. Une énergie présente mais totalement indéfinie, une puissance inconnue mais visible, une force imprévue, indéniable, un tout face à moi et plus loin, le plus haut volcan de Bali.
Les clics de l'appareil photo accompagnaient les sons du lieu et une incroyable douceur flottait dans l'air, un moment de grâce.

Ce jour là, j'ai compris que tout peut arriver, le bien et la peine, qu'il faut poser l'offrande puis se jeter à l'eau en partant à l'assaut de toutes les possibles embellies, comme inlassablement se lève le soleil. Il faut tout aller chercher au plus vite, au mieux, au meilleur, se lancer, s'élancer même au bord de l'abîme, écouter les lancements de son cœur quand il devient le plus vital lanceur d'alerte de vie, quel que court soit le moment. Notre cœur est un volcan dont il  est tout aussi inutile qu'imprudent de vouloir stopper les éruptions.

Notre existence et tout autre possible sont éphémères, à nous d'en vivre l'éternel à la folie. Quel qu'en soit le prix... Parce ce que tout à un prix, c'est la rançon de toute histoire, de toute audace, de tout choix et celle de franchir tous les interdits.

Après quelques visions déjà dans un rétroviseur, c'est ce matin là que l'aventure du Bali rétro à réellement débuté.  C'est l'énergie sans fin et la vie que m'a enfin offert l'île de Bali. Pour combien de temps encore ? Aussi longtemps qu'oser aimer à l'infini... Mais ça c'est une autre histoire ou si peu, l'histoire d'un autre Bali rétro ou de tous. C'est l'histoire en un jeu de miroirs que j'ai voulu écrire, poursuivre et vivre. Un nouveau moment et la beauté pure de son âme.

On fait tous un voeu la nuit en voyant une étoile qui file. Ce matin là, à Bali, le temps a filé en emportant mes envies, plus loin que Bali, vers les invisibles étoiles filantes du jour.

Bali rétro - Joseph Jeanmart

 

Joseph Jeanmart bali rétroviseur bali rétro paris Geneva Genève

Précédent : Nouvelle édition du livre.   Suivant : Dernier rétro avant confinement.

Ajouter un commentaire